Bli medlem
Bli medlem

Du är här

2020-08-06

Bombardier présente ses résultats financiers du deuxième trimestre de 2020 et les progrès réalisés sur ses priorités à court terme

  • Liquidités(1) pro-forma(2) d'environ 3,5 milliards $ au 30 juin 2020, y compris environ 1,7 milliard $ d’encaisse consolidée, 738 millions $ de disponibles sur la facilité de crédit renouvelable de Transport et jusqu’à 1,0 milliard $ de nouvelles liquidités disponibles sur la nouvelle facilité de crédit garantie de premier rang récemment annoncée
  • Utilisation des flux de trésorerie disponibles(3) et utilisation des flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles de 1,0 milliard $, meilleures que prévu, incluant une incidence du coronavirus estimée entre 700 millions $ et 900 millions $
  • Revenus consolidés de 2,7 milliards $, une diminution de 37 % sur ceux du trimestre correspondant de l’exercice précédent en raison des perturbations liés à la pandémie
  • RAII ajusté(3) consolidé négatif de 427 millions $ reflétant une charge liée à des projets en redressement chez Transport et l’incidence de la COVID-19 sur Aviation et Transport; RAII présenté de 26 millions $ reflétant un gain comptable réalisé sur la cession du programme CRJ
  • Les activités sur l’ensemble de nos 51 sites de fabrication et autres activités ont redémarré avec succès, les cadences de production et de livraison pour l’année ont été réinitialisées compte tenu des conditions actuelles du marché et des exigences de nos clients
  • Obtention en juillet de l’approbation réglementaire de la Commission européenne pour la vente de Bombardier Transport à Alstom; Clôture de la vente des activités liées aux aérostructures à Spirit AeroSystems prévue pour cet automne  

Tous les montants de ce communiqué de presse sont exprimés en dollars américains, à moins d’indication contraire. Les montants des tableaux sont en millions, sauf les montants par action, à moins d’indication contraire.

MONTRÉAL, 06 août 2020 (GLOBE NEWSWIRE) -- Bombardier (TSX: BBD.B) a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers du deuxième trimestre de 2020 et a fait le point sur les mesures que prend l’entreprise pour gérer ses activités pendant la pandémie de COVID-19. Bombardier a aussi fait le point sur les cessions antérieurement annoncées et visant à remanier la structure de capital de l’entreprise.

« Bombardier continue à prendre les bonnes mesures pour gérer l'incidence de la crise actuelle de santé publique tout en protégeant l’entreprise pour le long terme, a dit Éric Martel, président et chef de la direction, Bombardier Inc. Nous entamons le second semestre de l’année avec nos activités mondiales qui ont repris avec succès et en toute sécurité, et nos cadences de production ainsi que nos effectifs qui ont été réalignés sur les conditions actuelles du marché et les exigences de nos clients. Nous avons aussi amélioré notre situation sur le plan des liquidités en raison d’une solide gestion de notre trésorerie, des mesures de réduction de coûts et d’une nouvelle facilité de crédit garantie nous donnant plus de flexibilité alors que nous nous employons à assainir notre bilan et à clore la vente de Bombardier Transport et celle de nos activités liées aux aérostructures. »

Le 31 juillet 2020, la Commission européenne a donné son autorisation conditionnelle à la vente de Bombardier Transport à Alstom, un jalon important dans l'obtention des approbations requises des organismes de réglementation pour clôturer la transaction. Bombardier et Alstom continuent de collaborer pour obtenir les dernières approbations et compléter les consultations des comités d'entreprise pertinents exigées avant la conclusion de l'entente de vente et d'achat définitive. Bombardier prévoit clore la vente de ses activités liées aux aérostructures à Spirit AeroSystems Holdings, Inc. cet automne.(2)  

Bombardier a entamé le troisième trimestre avec des liquidités pro-forma(1) totalisant environ 3,5 milliards $. Ce montant inclut environ 1,7 milliard $ d’encaisse, 738 millions $ disponibles sur la facilité de crédit renouvelable de Transport au 30 juin 2020 et 1,0 milliard $ sur la nouvelle facilité de crédit garantie de premier rang annoncée le 22 juillet 2020 dont la clôture est prévue au troisième trimestre.(2) 

Les revenus de 2,7 milliards $ dégagés au cours du deuxième trimestre reflètent une baisse de la production et du nombre de livraisons au cours du trimestre alors que les activités opérationnelles exercées aux principales installations d’Aviation et de Transport en Amérique du Nord et en Europe ont été suspendues temporairement pendant plusieurs semaines en raison de la pandémie mondiale de COVID-19.

Le RAIIA ajusté(3) négatif et le RAII ajusté négatif de respectivement 319 millions $ et 427 millions $ pour le trimestre reflètent chez Transport une charge additionnelle de 435 millions $ liée en grande partie à des coûts additionnels d’ingénierie, de certification et de modifications associés à un certain nombre de projets en voie d’achèvement principalement au Royaume-Uni et en Allemagne. Chez Aviation, les revenus pour le trimestre ont été moins élevés que ceux du trimestre correspondant de l'exercice précédent, en grande partie en raison des perturbations engendrées par la pandémie mondiale de COVID-19. Le RAII présenté de 26 millions $ pour le trimestre reflète le gain comptable de 496 millions $ réalisé sur la cession du programme CRJ à Mitsubishi Heavy Industries, Ltd., le 1er juin 2020.

L’utilisation des flux de trésorerie disponibles et l’utilisation des flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles de 1,0 milliard $ pour le trimestre ont été meilleures que prévu, Bombardier ayant repris ses activités opérationnelles plus vite que prévu et pris des mesures additionnelles pour atténuer pleinement l’incidence de la COVID-19. Ces mesures ont donné lieu à une augmentation plus importante que prévu du nombre de livraisons à la fois d’Aviation et de Transport, à une diminution des stocks en raison du réalignement des cadences de production sur les conditions du marché et à une réduction des dépenses discrétionnaires à l’échelle de Bombardier. L’incidence estimée de la pandémie de COVID-19 sur les flux de trésorerie disponibles pour le trimestre se situe entre 700 millions $ et 900 millions $.

Alors que nous entrevoyons les premières tendances encourageantes sur nos marchés finaux, y compris un nouvel intérêt pour les voyages en avion privé et la sécurité accrue qu'ils procurent, la poursuite de l’incertitude entourant la durée de la pandémie et la forme de la reprise nous empêche de fournir des prévisions financières pour le moment.(4) Toutefois, en fonction de nos carnets de commandes et de nos perspectives à court terme de production et de livraisons, nous prévoyons actuellement que les activités de l’entreprise devraient reprendre graduellement au cours du second semestre de l’année avec une amélioration de l’utilisation des flux de trésorerie au cours du troisième trimestre et la saisonnalité des besoins en fonds de roulement au quatrième trimestre.(2)

Bombardier a également annoncé que madame Beatrice Weder di Mauro a exprimé son intention de démissionner du conseil d'administration de l'entreprise pour des raisons personnelles. Le conseil a accepté la démission de madame Weder di Mauro et la remercie pour ses quatre années de service dévoué ainsi que pour sa perspicacité et sa sagesse durant son mandat chez Bombardier.

PRINCIPAUX RÉSULTATS

RÉSULTATS DU TRIMESTRE
Trimestres clos les 30 juin2020  2019  Écart
Revenus2 702  $4 314 $(37) %
Marge brute(223) $496 $ins
RAIIA ajusté(319) $312 $ins
Marge RAIIA ajustée(3)
Författare Bombardier Inc.

Tala om vad ni tycker

Tala om vad ni tycker

Ni är just nu inne på en betaversion av nya aktiespararna. Lämna gärna feedback på vad ni tycker i formuläret nedan.