Bli medlem
Bli medlem

Du är här

2020-06-11

La remise en état des sols en bois dur et en revêtements souples permet une réduction de l'empreinte carbone de plus de 75 % par rapport à leur remplacement

La remise en état et la rénovation des sols durs contribuent à une économie circulaire

MALMÖ, Suède, 11 juin 2020 (GLOBE NEWSWIRE) -- Un récent rapport de l'Institut suédois de recherche environnementale IVL confirme que la remise en état des sols en bois dur et revêtements souples est plus favorable à un environnement durable que leur remplacement. Disponible aujourd'hui, le rapport, qui a été réalisé avec la contribution de Bona, indique une réduction de 78 % de l'empreinte carbone en remettant en état plutôt qu'en remplaçant les sols en bois. La remise en état des revêtements de sol souples peut offrir une réduction allant jusqu'à 92 % de l'empreinte carbone par rapport à leur remplacement.  En outre, le rapport a révélé qu'en remettant en état les sols en bois dur ou revêtements souples, 90 % d'économies sur les ressources sont réalisées au minimum, y compris en ce qui concerne le transport, la consommation d'électricité, les consommables et les matériaux.

Chaque année, 25 millions de mètres carrés de sols en bois dur et revêtements souples sont remplacés dans des bâtiments publics et commerciaux suédois. L'étude d'IVL, « Increasing resource efficiency in the Swedish flooring industry through floor refinishing » (Accroître l'efficacité des ressources dans l'industrie suédoise des revêtements de sol par leur remise en état), a démontré que la remise en état de ces sols peut offrir une réduction significative de l'empreinte carbone, produire des économies en termes de ressources et contribuer à une économie circulaire en ce qui concerne les matériaux de construction.

« La norme d'aujourd'hui est nouvelle et innovante. Les ventes de nouveaux revêtements de sol sont soutenues par le modèle commercial linéaire que nous avons actuellement dans le secteur de la construction et la remise en état est souvent perçue comme plus difficile », a déclaré Maria Ahlm, auteure du rapport de l'Institut suédois de recherche environnementale IVL. « Cependant, notre analyse et notre feuille de route finale soutiennent qu'en plus de réduire l'empreinte carbone, la remise en état des sols est une alternative viable pour accroître l'efficacité des ressources dans le secteur suédois des revêtements de sol. »

« Cette étude offre une vision holistique et est une preuve tangible que la remise en état d'un sol en bois ou souple constitue une solution plus durable que son remplacement tout en améliorant son apparence », a déclaré Björn Johansson, directeur mondial de l'environnement chez Bona. « Depuis plus de 100 ans, Bona développe des produits et des systèmes qui offrent une solution de rénovation des sols plus durable. Cela me conforte d'avoir le soutien de ce rapport, qui valide les avantages du système Bona. »

À propos de l'étude

L'étude a analysé la possibilité d'améliorer l'empreinte carbone globale en remettant en état plutôt qu'en remplaçant ces surfaces de revêtement de sol. Elle a été menée sur une période de 12 mois et est axée sur le marché suédois des revêtements de sol et l'industrie nationale de la construction de Suède.

La première partie du rapport examine l'impact environnemental de la remise en état des sols en bois dur et revêtements souples en effectuant une évaluation du cycle de vie. Le résultat a été comparé à l'impact de la production et l'installation de nouveaux revêtements de sol en termes de changement climatique et d'utilisation des ressources. En outre, le résultat a été utilisé comme preuve de concept que la remise en état d'un sol peut réduire l'impact du changement climatique et minimiser l'utilisation des ressources par rapport à la production et l'installation de nouveaux revêtements de sol.

Dans la seconde partie de l'étude, une feuille de route a été élaborée en tant que plan stratégique pour définir les résultats souhaités et les mesures importantes à prendre pour surmonter les obstacles qui séparent l'état actuel du résultat voulu. La feuille de route a été développée avec les parties prenantes de l'industrie des revêtements de sol, y compris des fournisseurs de matériaux, des propriétaires immobiliers, des architectes et des entrepreneurs.

Le rapport est désormais disponible sur le site Web de l'Institut suédois de recherche environnementale IVL.

À propos de Bona

Bona est une entreprise familiale axée sur le développement durable qui fournit des produits pour l'installation, la rénovation, le maintien et la restauration de sols de qualité supérieure. Fondée en 1919, Bona a été la première entreprise du secteur à proposer un système complet de produits d'entretien de sols et de finition de sols en bois dur à l'eau. Aujourd'hui, Bona propose des produits pour les surfaces de sol les plus haut de gamme, telles que le bois, le carrelage, le vinyle, le caoutchouc, le stratifié et les revêtements souples. Le chiffre d'affaires de Bona s'est élevé à 2,8 milliards SEK (soit 257 millions EUR) en 2019. Son siège se situe à Malmö, en Suède, et la société est représentée à l'échelle mondiale par ses 17 filiales, 70 distributeurs, 600 employés et 5 usines. Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site www.bona.com.

Contacts :
Heather Lindemann
Bona | +001 (800) 872-5515
heather.lindemann@bona.com

Sara Thorngren
Aspekta AB pour Bona | +46 (0)791065611
sara.thorngren@aspekta.se

Des photos accompagnant ce communiqué sont disponibles sur :

https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/fca74763-beeb-4f01-8522-ac417ee23e9c/fr

https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/f7eb2777-78d9-4dcc-af1b-9088ac4505eb/fr


Författare Bona

Tala om vad ni tycker

Tala om vad ni tycker

Ni är just nu inne på en betaversion av nya aktiespararna. Lämna gärna feedback på vad ni tycker i formuläret nedan.